Maladie de Crohn: 50% de rémission par traitement au cannabis

Classé dans : ACTUALITÉ SANTÉ | 1

Partagez

Dans une petite étude, les participants atteints de la maladie de Crohn ont vu les symptômes disparaître après avoir commencé à consommer de l’huile de cannabis.

huile de cannabis
Certaines études tendent à montrer que l’huile de cannabis peut atténuer les symptômes de la maladie de Crohn

«Des études ont montré que de nombreuses personnes atteintes de la maladie de Crohn consomment régulièrement du cannabis pour soulager leurs symptômes», a déclaré dans un communiqué écrit la docteur Timna Naftali, gastro-entérologue israélienne, qui enseigne également à l’Université de Tel Aviv. « On a toujours pensé que cette amélioration était liée à une réduction de l’inflammation dans l’intestin et le but de cette étude était justement d’étudier cela. »

Qu’est-ce que la maladie de Crohn?

La maladie de Crohn est l’une des deux variétés de maladie intestinale inflammatoire. Elle se caractérise par de sérieux troubles qui impliquent une inflammation chronique du tube digestif.

En France, la fréquence de la maladie de Crohn est variable selon les régions. Le nombre de nouveaux cas chaque année est compris entre 4 et 5 pour 100 000 habitants. Actuellement, on dénombre 120 000 personnes atteintes de la maladie de Crohn en France.

Des études montrent, que la maladie semble prendre de plus en plus d’ampleur à travers le monde. La raison de cette augmentation reste toute fois inconnue.

La maladie de Crohn peut toucher tout type de personnes néanmoins, elle est davantage susceptible de se développer chez les personnes : 

  • entre 20 et 29 ans

  • qui ont un membre de la famille, le plus souvent un frère ou une sœur, qui ont ou qui ont déjà du faire face à une maladie inflammatoire de l’intestin     

De plus, il est à noter que le tabagisme a une influence néfaste sur la maladie, participant à son aggravation et à la fréquence des poussées. Son rôle dans la survenue de la maladie reste cependant discuté.

Symptômes

maladie de crohn mal de ventre

Les symptômes varient d’une personne à l’autre et peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie des malades.

Les symptômes peuvent inclurent :

  • Diarrhée fréquente, voir constante

  • Des saignements

  • Des constipation

  • Des douleurs et crampes abdominales

  • Un besoin urgent d’aller à la selle

  • Nausée et vomissement

D’autres symptômes non digestifs peuvent aussi révéler la maladie de Crohn :

  • Perte de poids

  • Fatigue chronique

  • Perte d’appétit

  • Fièvre

  • Transpiration nocturne

  • Problèmes dermatologiques

  • une atteinte oculaire comme l’uvéite

Comment savoir si je souffre de la maladie de Crohn ?

diagnostiquer la maladie de Crohn

Les symptômes de la maladie, même si ils peuvent impacter significativement la qualité de vie, restent plutôt banals.

Ce-ci explique que la maladie reste encore à ce jour méconnue et de ce fait mal diagnostiquée.

Il n’existe pas de test propre à la détection d’une inflammation de l’intestin, néanmoins certaines solutions permettent bien de poser un diagnostic :

  • Le bilan biologique est un examen effectué sur des matières biologiques produites par l’organisme (le plus souvent des fluides) en vue de connaître l’origine physiopathologique d’une maladie. Il permet entre autres de détecter un syndrome inflammatoire mais également d’écarter l’hypothèse de l’infection intestinale.

  • La coloscopie reste l’examen le plus pertinent pour établir un diagnostic de la maladie de Crohn.

    Il permet d’examiner directement le système digestif, siège des inflammations dues à la maladie.

D’autre examens existent comme l’IRM du grêle ainsi que la vidéocapsule.

Traitement de la maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie chronique. De ce fait, on ne peut pas la guérir totalement mais l’objectif des traitements est d’allonger au maximum la durée des périodes de rémission et de diminuer au maximum le nombre et la durée des poussées.

Traitements médicamenteux usuels:

  • Les salicylés : utilisés dans les phases de poussée de la maladie notamment quand les dommages sont situés dans le côlon et la partie terminale de l’intestin grêle.

  • Les corticoïdes : le traitement par corticoïde est également utilisé dans les phases de poussée. Il permet généralement d’obtenir une rémission dans les 3 ou 4 semaines.

  • Les antibiotiques : La maladie se complique souvent par une surinfection bactérienne. En ce sens un traitement antibiotiques doit être installé.

  • Les immunomodulateurs : Utilisés avec une certaine efficacité dans les formes les plus sévères.

  • Un nouveau traitement biologique, appelé anti-TNF alpha, est utilisé lorsque la maladie ne répond pas aux autres traitements.

Le cannabis comme nouveau traitement prometteur

cannabis traitement de la maladie de crohn

Le cannabis est utilisé à travers le monde depuis près de 3000 ans pour soulager ou traiter diverses maladies. Mais ce n’est que récemment que les législations ont commencé à assouplir la réglementation quant à la consommation du cannabis.

Cette ouverture à permis notamment d’accroître les recherches sur cette herbe qui fait tant débat.

Les preuves scientifique amenées par le docteur Naftali et ses collègues

Selon le Dr Naftali, astro-entérologue israélienne, qui enseigne également à l’Université de Tel Aviv, « de nombreuses personnes atteintes de la maladie de Crohn utilisent régulièrement du cannabis pour soulager leurs symptômes ».

Les médecins et les scientifiques ont toujours supposé que le soulagement résultait d’un effet anti-inflammatoire. Le Dr Naftali et ses collègues ont donc décidé d’étudier ce problème plus en profondeur.

Le Dr Naftali, dont l’étude a été présentée comme la première du genre en 2018 à « The United European Gastroenterology » , a découvert qu’un traitement de huit semaines à l’huile de cannabis contenant un ratio CBD / THC de quatre à un provoquait une rémission clinique chez 65% des personnes atteintes de la maladie de Crohn.

 

Une étude antérieure de 2014 suggérait déjà des résultats prometteurs

Une autre étude canadienne réalisée en 2014 par Storr et a permis à 313 patients atteints de maladie intestinale inflammatoire de remplir un questionnaire portant sur les motifs, le mode de consommation et les effets bénéfiques et indésirables subjectifs associés à l’auto-administration de cannabis.

Pourquoi utiliser l’huile de cannabis dans la maladie de Crohn ?

Les traitements conventionnels utilisés pour soulager les symptômes de Crohn incluent entre autres les antibiotiques et les corticostéroïdes.

Il n’est pas ici question de dénigrer les traitements usuels ni de remettre en cause leur efficacité mais ils peuvent avoir des effets secondaires possibles, notamment une sensibilité accrue aux infections, une réponse allergique et, rarement, une maladie auto-immune voir même un lymphome (cancer du système lymphatique)».

Des recherches récentes suggèrent que le profil d’innocuité de l’huile de cannabis est bien meilleur que celui des autres médicaments utilisés pour traiter cette affection.

Aucun de ces traitements (y compris l’huile de cannabis) n’est pour autant curatif.

Cependant, l’huile de cannabis pourrait améliorer la qualité de vie de certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn.

Et un nombre croissant de personnes atteintes de la maladie de Crohn se tournent aujourd’hui vers le cannabis et ses dérivés en tant que traitement complémentaire ou alternatif.


[pt_view id= »af388ebuml »]

Partagez

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques