Perdre du ventre sans perdre de fesses grâce à la morphonutrition!

Classé dans : ACTUALITÉ SANTÉ | 0

Partagez

morphonutrition

 

C

hoisir précisément de cibler les zones où perdre de la graisse, c’est la promesse de la morphonutrition où l’art de photoshoper son corps.

Certaines personnes ont, en effet, tendance à stocker les graisses sur le haut du corps, d’autres souffrent d’excès graisseux au niveau de la taille et du ventre, d’autres encore emmagasinent les graisses sur les fesses, les cuisses et les jambes. Il est évident qu’un régime amaigrissant ne réglera pas ce déséquilibre ! La morphonutrition pourquoi pas.

 

LES LÉGUMES EN TROP GRANDE QUANTITÉ FAVORISENT L’APPARITION DE GRAISSE AU NIVEAU DES HANCHES ET DES FESSES

 

Vous êtes mince du haut du corps et grasse en dessous de la taille et ça vous rend dingue! Vous êtes donc du genre à stocker vos kilos superflus au niveau des hanches et/ou des fesses, avec parfois même, la fameuse culotte de cheval que vous rêveriez de voir disparaître.

La morphonutrition est donc toute indiquée pour vous puisqu’elle permet de lutter contre la rétention d’eau, principal facteur de stockage.

Les catégories alimentaires à exclure :

  • Le sel

  • Les eaux et boissons gazeuses (surtout si elles sont bourrées de sucres comme les sodas par exemple),

  • Les crudités et préparations à base légumes et d’eau type soupes. 

En effet, les végétaux chargent de façon massive l’organisme en sels minéraux, qui sont directement responsables du stockage de l’eau en excès par le corps et particulièrement sur les fesses et hanches.

 

LE SUCRE, ENNEMI NUMÉRO 1 DE LA BEDAINE

 

Cette  « petite brioche » disgracieuse en complexe plus d’un. D’autant plus qu’elle est de plus en plus difficile à éliminer avec l’âge.

Son principal adversaire? Non pas les aliments gras mais le sucre!

Les cellules graisseuses les plus réactives au sucre sont celles localisées au niveau de votre ventre. Si l’on souhaite vraiment affiner cette zone, pas d’autre choix alors que d’exclure les sucres de son alimentation.

Sont donc interdits de séjour, les sucres rapides évidement, mais aussi tous les féculents blancs, pâtes et riz notamment, ainsi que les céréales qui contiennent de l’amidon (qui est un sucre oui).

Pas la peine de vous préciser que l’alcool et plus particulièrement encore la bière sont à fuir vitesse grand V.

Après une exclusion de trois semaines minimum de tous les sucres, vous pouvez en réintroduire certain, tandis que d’autres sont à bannir définitivement comme les sucres raffinés.

 

ET POUR LES AUTRES ZONES ON FAIT QUOI?

La morphonutrition ne peut pas tout pour vous, si l’on élimine les sucres pour le ventre, et que l’on veille à la rétention d’eau pour la culotte de cheval, la tâche s’avère plus compliquée pour les zones dites rebelles comme les bras, les poignées d’amour ou les plis dans le dos.

En effet, ces zones sont sous l’influence de notre équilibre hormonal. On va donc faire attention aux graisses animales en particulier, mais avec une restriction moindre. On peut également essayer d’introduire des aliments comme le tofu, le lait de soja, les yaourts au lait de soja, les lentilles, qui contiennent des phyto-œstrogènes (hormones végétales).

SUR LE MÊME SUJET: Comment maigrir grâce aux aliments riches en fibre

Partagez

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques